De La Confiance En Soi Au Bonheur

La confiance en soi est un carburant indispensable aussi bien pour son épanouissement personnel que pour renforcer son équilibre de vie.  Si ses effets sont globalement utile pour interagir en société, prendre de grandes décision ou encore être bien avec soi même, la confiance en soi est surtout incontournable si l’on pense à plus grande échelle : à l’échelle de notre histoire de vie. Que nos influences nous mènent à croire en la vie après la mort ou pas, il y a dans tous les cas la vie qui est en cours! Que faire et comment écrire chaque jours des belles pages d’histoire…de notre histoire. Car si quelque chose se racontera de nous “un jour”, c’est bien ce que l’on aura fait, accompli, explorer et autres.

Puisque la métaphore d’un “carburant” est utilisé ici, il devient alors relativement sensé de se demander :  “comment en fait-on le plein?“. Car juste dire à à une personne, “tu dois avoir plus confiance en toi pour avancer“, n’ai que rarement suffisant pour créer chez elle, le changement qui change tout.

S’il n’existe pas de cursus pour apprendre à développer notre bonheur, par nature nous aspirons tous à être heureux. Et peu importe comment chacun conçoit le bonheur, nous le concevons tous avec une certaine dose de bien-être et d’épanouissement. Comment être bien dans notre vie? Est-il totalement possible de s’épanouir quelles que soient nos aspirations?

La vie nous offre des bases “communes”…et c’est à chacun d’en faire quelque chose d’unique!

Culturellement, les cursus “classiques” qui sont à notre disposition, nous apprennent à devenir des personnes responsables, des travailleurs compétents ou encore des citoyens respectueux du système.’est ainsi que par des parcours de vie que chacun souhaite unique,  Mais que se passe-t-il lorsque tout cela ne nous semble pas suffisant? Que se passe-t-il lorsque tous nos ressentis nous indiquent qu’il manque quelque chose? Que faire, lorsque tout faire “comme il faut”, semble vide de sens? Que faire pour retrouver un bien-être qui serait à la fois source d’équilibre et de paix? S’épanouir ne peut pas être une option  et être heureux ne peut pas être facteur d’une sorte de “probabilité” à laquelle, hélàs, nous pourrions échapper.

S’épanouir n’est effectivement pas une option. Ce n’est pas une destination non plus, c’est un parcours. C’est un cheminement avec ses grandes avancées et ses impasses, avec ses jours de lumières et des moments plus sombre.

S’épanouir est un parcours qui s’enrichit de chaque investissement que l’on fait en soit. C’est là que chaque apprentissage, comme chaque